2017 OU L’AGONIE FLAMBOYANTE DE LA CINQUIEME REPUBLIQUE

Nous vivons quand même, depuis la révélation des turpitudes de la famille Fillon, de drôles de temps et la politique prend, au delà de l’événement en lui même, somme toute d’une assez dérisoire banalité, un tour pour le moins étrange.

Je crois cependant utile d’indiquer ici que le citoyen se trouve sans cesse partagé entre une forme de dégoût pour ces agissements sans aucun doute répréhensibles et une attirance presque malsaine pour le moindre des développements de l’affaire.

Tout cela, faut il le dire une fois encore, nous rend la conscience dispersée et cultive notre cerveau reptilien, incapable de mesurer les processus longs ayant conduit à cette situation.

Laisser un commentaire