PRESIDENTIELLE : QUELQUES POINTS A PRECISER

Je ne sais pas vous, mais j’ai tout de même trouvé dans le résultat de l’élection présidentielle de ce 23 avril quelques éléments de surprise nécessitant que nous exercions notre esprit critique.

Première remarque : la participation au scrutin, attendue comme plus faible que d’habitude et qui s’est finalement située dans la moyenne quasi habituelle des scrutins présidentiels antérieurs.

Peu de jours avant le premier tour, nombreux étaient les articles brodant sur l’abstention record ou l’incertitude des électeurs
devant la présence de onze candidats alliant du soviétisme le
plus étatique  à la xénophobie intégrale en passant par le social libéralisme européiste et la déflation présentée comme panacée universelle.

Là dessus, certains oiseaux de mauvaise augure ont eu tout faux. Continuer la lecture de PRESIDENTIELLE : QUELQUES POINTS A PRECISER

DEUX OU TROIS CHOSES VITE FAIT COMME CA…

Quarante économistes dits de renom ont pris position en faveur d’Emmanuel Macron en expliquant, qu’au delà de quelques divergences sur un point ou l’autre que les choix politiques portés par l’ex Ministre de l’Economie sont préférables aux autres.

Pour un certain nombre, ces économistes avaient d’ailleurs signé un appel similaire, en 2012, pour soutenir la candidature de François Hollande. Continuer la lecture de DEUX OU TROIS CHOSES VITE FAIT COMME CA…

PLACE AUX JEUNES : OU QUAND LE JEUNISME RENCONTRE SES LIMITES

Il n’aura sans doute échappé à personne que l’un des arguments les plus usités pour défendre la candidature d’Emmanuel Macron (dont la campagne semble d’ailleurs marquer quelques limites, l’intéressé ayant annulé son pélerinage chez Rimbaud) est celui de la jeunesse du candidat, qui serait, en cas d’élection, le Premier à fêter ses quarante ans à l’Elysée en décembre prochain.

« je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées /la valeur n’attend pas le nombre des années » fait dire Corneille à Rodrigue dans le Cid, cette adaptation d’un vieux mythe castillan et nul doute que les cours de théâtre de Brigitte Trogneux devenue depuis Macron ont du comprendre quelques scènes de ce texte classique.

Ceci posé, l’un de nos poètes du siècle dernier, l’excellent Georges Brassens nous rappelle pour sa part que «  le temps ne fait rien à l’affaire / quand on est C… »… Continuer la lecture de PLACE AUX JEUNES : OU QUAND LE JEUNISME RENCONTRE SES LIMITES