ALLEMAGNE CHRONIQUE D’UNE DEFAITE IMPREVUE

Je ne sais pas si vous avez fait attention, mais le fait est que les élections allemandes, tenues le 24 septembre dernier, n’ont pas tout à fait pris la tournure que d’aucuns avaient annoncé.

Pour la presse française (la même sans doute que celle qui assimile l’Espagne post franquiste et sa Constitution de compromis plus ou moins boîteux d’Etat de droit), la victoire de la Chancelière sortante, Angela Merkel, était plus que prévisible et la seule question digne d’intérêt était de savoir où se fixerait le poids électoral du parti d’extrême droite, Alternativ fur Deutschland (AfD), ceci amenant au Bundestag un nombre plus ou moins important de députés issus de cette formation.

A la vérité, quelques points de détail, loin d’être secondaires, étaient en général oubliés dans un débat politique que l’on résumait à la seule problématique de la présence des migrants, Angela Merkel étant présentée comme généreuse de ce point de vue.

Etaient donc oubliés des aspects essentiels de la société allemande.
Continuer la lecture de ALLEMAGNE CHRONIQUE D’UNE DEFAITE IMPREVUE

OUI AU METISSAGE, NON AUX AMALGAMES !

Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel

Hommes de pays loin

Cobayes des colonies

Doux petits musiciens

Soleils adolescents de la porte d’Italie

Boumians de la porte de Saint-Ouen

Apatrides d’Aubervilliers

Brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris

Ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied

Au beau milieu des rues

Tunisiens de Grenelle

Embauchés débauchés

Manœuvres désœuvrés

Polacks du Marais du Temple des Rosiers

Cordonniers de Cordoue soutiers de Barcelone

Pêcheurs des Baléares ou du cap Finistère

Rescapés de Franco

Et déportés de France et de Navarre

Pour avoir défendu en souvenir de la vôtre

La liberté des autres. Continuer la lecture de OUI AU METISSAGE, NON AUX AMALGAMES !

CATALOGNE : EL FUTUR ? UNA REPUBLICA LLIURE CATALA, SOCIAL I DEMOCRATIC ?

Le moins que l’on puisse dire des images fournies par les media officiels ou non de la journée du 1er octobre dernier en Catalogne est que leur retransmission n’a pas servi la cause de l’Etat espagnol, personnifié par la déclaration de la Vice Première Ministre, Soraya Saenz de Santamaria, évoquant, depuis La Moncloa, une « réponse ferme et proportionnée » des forces de police (et singulièrement de la Guardia Civil), à l’organisation d’une consultation référendaire considérée comme illégale par le pouvoir madrilène. Continuer la lecture de CATALOGNE : EL FUTUR ? UNA REPUBLICA LLIURE CATALA, SOCIAL I DEMOCRATIC ?