LEGISLATIVES : LA VEME REPUBLIQUE EN MARCHE VERS SA JOYEUSE AGONIE !

Maintenant que l’Assemblée Nationale s’est organisée en composant ses groupes politiques et en élisant ses instances ( où la majorité République en Marche / Modem s’est arrogée un contingent exorbitant de fonctions au regard du nombre de ses élus), il est peut être temps de revenir sur les scrutins des 11 et 18 juin et leurs données tout à fait étonnantes.

S’il y a bien quelque chose qui a marqué le vote du 11 juin et plus encore le second tour tenu le 18 juin, c’est évidemment le niveau particulièrement élevé de l’abstention, de cette sorte de « grève des urnes » qui a, singulièrement, ravagé les quartiers populaires, les jeunes électeurs, les couches sociales les plus modestes, notamment ouvriers et employés et profondément tronqué le résultat des législatives.

Laisser un commentaire