PANAMA, CANAL HISTORIQUE DE LA FRAUDE FISCALE ?

La publication d’une partie des documents contenus dans les
« Panama papers » par certains des plus prestigieux organes de la presse internationale a, dans un premier temps, causé une relative surprise.

Je ne sais si ce détail vous a interpellé mais il se trouve qu’aucune personnalité ou entreprise d’origine états unienne, allemande ou japonaise ne figure au nombre des situations évoquées par certains articles et documents.

Que les trois bases centrales de l’économie libérale d’aujourd’hui (USA, Allemagne et Japon) ne fournissent aucun « client » pour les Panama papers me semble aussi peu crédible que d’affirmer qu’il suffirait de lutter contre la fraude fiscale pour résoudre les problèmes de liquidités de quelques Etats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.