Archives par mot-clé : Mariage

MARIAGE POUR TOUS : UN TEXTE POUR FAIRE OUBLIER LES (DES)UNIONS LIBRES

Le moins que l’on puisse dire est que l’examen, par le Parlement, du texte relatif au mariage pour tous, aura occupé le devant de la scène politique française pendant un certain temps.

Alors même que, peu à peu, le sablier des amendements déposés par la droite au Palais Bourbon égrène plus ou moins sereinement ses grains, le moins que l’on puisse dire est que le spectacle aura été total.

Manifestations de rue, les unes regroupant un assortiment hallucinant de « bas bleus », de familles chrétiennes, de cheveux tirant largement sur le blond ou le blanc, de crânes rasés néo fascistes, de pseudo déjantées improvisées chefs de bande et défenderesses incarnées de la vertu et de la morale ; les autres réunissant dans un ensemble aussi baroque homosexuels de toutes chapelles et obédiences, militants politiques de gauche, doux rêveurs (et rêveuses), artistes branchés et syndicalistes enseignants, avec une bonne part de manifestants procédant pour eux mêmes de plusieurs des étiquettes ainsi définies ; montée soudaine d’un discours qu’on aurait pu croire oublié depuis la dépénalisation de l’homosexualité il y a trente ans (tout de même!), avant que ne commence la litanie parlementaire où ne semble briller que l’étonnante culture littéraire et générale de la Garde des Sceaux, citant de mémoire et rectifiant par là même les approximations des opposants le texte de poètes inconnus du grand public…

Pour le reste, concédons le, faire le florilège des déclarations de quelques uns des députés de droite qui se sont efforcés de lutter contre le texte, ou celui de leurs écrits antérieurs sur le sujet reviendrait à ouvrir une sorte de bêtisier, le trait étant souvent forcé par l’épreuve obligée que constitue ce débat.

Qu’il y ait une sorte de caricature à parler de la position des opposants, comme d’ailleurs de souligner certains des arguments des partisans du mariage pour tous est une évidence.

Le fait est que, de toutes manières, pour cette fois, l’engagement pris par François Hollande sera respecté, la loi votée et que nous aurons, ensuite, le droit d’enregistrer chaque année entre deux et neuf mille mariages de couples homosexuels.

Si tant est que l’alternance politique joue à nouveau, par exemple en 2017, je suis presque certain que le texte ne sera pas remis en question et que les journaux ne guetteront plus ensuite que le premier divorce homosexuel, événement statistiquement inévitable au demeurant.

100 % des divorces sont dus au mariage, ne l’oublions jamais. Continuer la lecture de MARIAGE POUR TOUS : UN TEXTE POUR FAIRE OUBLIER LES (DES)UNIONS LIBRES