BALLADE IRLANDAISE DANS L’EUROPE QUI CHANGE (DEUXIÈME ÉPISODE)

Depuis 2011, la République d’Irlande était donc gouvernée par une alliance du Fine Gael et du Labour Party, alliance largement majoritaire bénéficiant en effet au départ du soutien de 113 des 166 parlementaires du Dail Eireann.

La feuille de route de l’équipe menée par Enda Kenny (Fine Gael, député du comté de Mayo) était claire : participer, dans le cadre strictement défini par les traités européens, au redressement des comptes publics irlandais en appliquant les mêmes recettes et politiques de restriction de la dépense publique et, pour tout dire, d’austérité qu’ailleurs dans la zone euro et en Europe en général.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.