ELECTIONS BRESILIENNES : BALLE – BIBLE – BŒUF CONTRE MAINS NUES ET SANS TERRE

Dans une société aussi inégalitaire que peut l’être la société brésilienne qui présente des signes de développement économique évident autant que des signes d’inégalités sociales dignes du Tiers Monde, dans un pays aussi vaste et fragmenté (plus de huit millions et demi de kilomètres carrés et une capitale politique qui peine à s’affirmer face aux mastodontes économiques de la Côte que sont Sao Paulo, Rio de Janeiro et même Porto Alegre), un scrutin ne peut se définir que sous les auspices d’alliances parfois improbables et pour le moins produits de compromis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.