Finances publiques

QUELQUES IDÉES VITE JETÉES

Le Medef se plaint de la baisse de la marge des entreprises….

C’est peut être vrai, sauf que 28 % de 2 000 milliards de PIB, cela fait tout de même 560 milliards d’euros, de quoi faire bien des choses, semble t il…

Il paraît qu’on dépense de trop en France, du côté de l’État, de la Sécurité Sociale, des collectivités locales.

Quelle est la première dépense de l’État ?

L’éducation ? NON.

5 réflexions sur « Finances publiques »

  1. Ah quand la compétitivité des Universités ? Il serait peut-être d’investir correctement dans la jeunesse de » cher vieux pays »
    (je pense qu’il y a des largesses dans les dépenses, alors oui, je ne suis pas contre une réforme. Mais dans ce cas il faut une vrai réforme. Pas des mesurettes.)

  2. C’est l’histoire d’une mère et de sa fille…
    C’est l’histoire du régime des sociétés (mère) et le régime de (groupe) ce grand classique de l’écran en droit fiscal des entreprises communément appelé : le montage Coquillard.
    Ces sociétés soumises à l’IS qui vident leur filiale par la perception massive de dividendes, en franchise d’impôt.
    Est-ce que de tels montages deviendront à l’avenir impossibles ?

  3. Si, malgré toutes les déductions fiscales de toutes sortes, le MEDEF et la CGPME disent que leurs membres ont du mal à s’en sortir dans les domaines de l’investissement et de la compétitivité, je crois qu’il faudra fatalement poser la question de la gouvernance d’entreprise. Je doute que la faillite dans des circonstances assez spéciales de Doux, ou encore les frasques d’Arnaud Lagardère soient des cas isolés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.