NOUVELLE CALEDONIE : PERSISTANCE DES RUPTURES

Les récentes élections territoriales en Nouvelle Calédonie ont attesté, une fois de plus, des lignes de rupture politiques qui affectent, traduction des inégalités sociales, la société dans sa profondeur.

Sans surprise, en effet, le courant indépendantiste l’a emporté dans les provinces du Nord et des îles Loyauté et le courant « rattachiste » a gagné dans la province Sud, capitalisant comme souvent dans l’agglomération de Nouméa.

La persistance des ruptures de comportement politique ne peut cependant masquer plusieurs faits.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.