Quand le front national fait son marché pour appâter le chaland …

 Dans le climat général de doute politique qui habite le pays, les élections européennes ont été marquées, au moins, par deux événements.

Le premier est celui de l’importance de l’abstention des électeurs, atteignant un niveau particulièrement élevé et faisant des pêcheurs à la ligne sceptiques les principaux membres du corps électoral français.

Mais le second, dans ce contexte, fut le score élevé du Front National, arrivé en tête de ce scrutin tronqué, deux ans après le triomphe du PS aux élections législatives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.