NACHT VON ANGST IN HESSEN FUR DEN FDP

Pendant que l’ensemble des Allemands élisaient le Bundestag, les électeurs du Land de Hesse étaient autorisés à renouveler également leur Landtag, Parlement régional, jusque là dominé par une coalition Schwarz Gelb, c’est à dire une alliance entre CDU et FDP comptant, depuis le précédent scrutin, 46 élus démocrates chrétiens et 19 libéraux.

L’opposition disposait, pour sa part, de 29 élus SPD, 17 élus Grüne et 6 élus Die Linke. Continuer la lecture de « NACHT VON ANGST IN HESSEN FUR DEN FDP »

ALLEMAGNE : UNE ÉLECTION HISTORIQUE !

Ce qu’il y a de bien avec l’interactivité de la Toile, c’est qu’on constate rapidement que les articles publiés sur ce blog sont lus puisqu’avant même que nous ne tirions quelques conclusions du scrutin de ce jour, certains lecteurs avaient fait part de certaines de leurs réflexions, tout à fait judicieuses au demeurant.

Permettez – moi de les en remercier et d’en inviter d’autres à le faire, sans la moindre hésitation…

Maintenant ceci dit que la fièvre électorale est un peu retombée, et que le vote allemand a accouché d’un pays effectivement « coupé en deux », prenons le temps de tirer quelques enseignements de ce scrutin.

Il y a tout d’abord les données brutes du scrutin.

La plus peuplée des démocraties de l’Union Européenne a connu une participation électorale tout à fait estimable, puisque l’Office Electoral Fédéral a enregistré, de manière provisoire, une participation atteignant 71,5 % des inscrits.

Une performance honorable, sans plus, de ce point de vue, qui pourrait faire pâlir d’envie en France ou en Grande Bretagne mais qui ne se situe tout simplement qu’à la 17e place (sur 18 scrutins législatifs) dans l’histoire de la République fédérale.

Pour parler clair, si la participation s’était réduite au regard de 2009, nous aurions eu la pire participation électorale de l’histoire du pays… Continuer la lecture de « ALLEMAGNE : UNE ÉLECTION HISTORIQUE ! »