UN ASPECT MÉCONNU DU DOSSIER DES RETRAITES : LA COMPENSATION ENTRE RÉGIMES OU COMMENT FAIRE PAYER LA RETRAITE DES COMMERCANTS PAR LEURS CLIENTS…

La dramatisation qui accompagne dans la dernière période le débat sur les retraites pourrait avoir baissé d’un cran avec la publication du rapport de la commission Moreau, du nom de la Présidente de Section du Conseil d’Etat qui a été chargée d’établir l’état des lieux de la situation.

On semble avoir renoncé à la « réforme systémique » pour l’adoption de mesures conjoncturelles tendant à rétablir l’équilibre des régimes de retraite, dont le moins que l’on puisse dire est que leurs comptes sont précisément extrêmement sensibles à la conjoncture.

La belle découverte que voilà, d’ailleurs : quelques penseurs économistes hétérodoxes, quelques contestataires des idées toutes faites (dont je confesse faire partie) l’avaient déjà dit mais il se trouve que trois millions de chômeurs à temps plein, cinq millions avec les chômeurs à temps partiel et huit à neuf millions de salariés à bas salaires et précarisés, cela n’aide pas à établir un équilibre satisfaisant des régimes de retraite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.